Enseignement Catholique dans la mission éducative de l’église

La finalité de l’école

art. 6

L’école est un lieu privilégié d’éducation au service de la formation intégrale de la personne humaine lorsqu’elle forme « des personnalités autonomes et responsables, capables de choix libres et conformes à la conscience ». Dans ce but, elle « développe les facultés intellectuelles, exerce le jugement, introduit au patrimoine culturel hérité des générations passées, promeut le sens des valeurs et prépare à la vie professionnelle5 ».

art. 7

L’école est un lieu indispensable à la construction d’une société juste et harmonieuse. Ainsi, « l’enseignement scolaire doit tendre à faire acquérir à l’élève des techniques, des connaissances, des structures mentales et des méthodes intellectuelles, des attitudes morales et sociales qui lui permettent de s’épanouir dans sa personnalité et de s’insérer dans la communauté humaine comme un membre utile ».

 La contribution éducative de l’Église

art. 8

Aujourd’hui comme hier, l’Église catholique est engagée dans le service de l’éducation. Elle accomplit ainsi la mission qu’elle a reçue du Christ : travailler à faire connaître la Bonne Nouvelle du Salut. De cette mission, dans chaque diocèse, l’évêque est le responsable premier et le garant. L’engagement de l’Église dans le champ de l’éducation manifeste sa solidarité avec le genre humain et son histoire ainsi que sa volonté d’apporter une contribution originale et spécifique à la construction de la cité et au renouvellement de la société humaine7 « dans un esprit de dialogue et de coopération8 ».

art. 9

En affirmant, comme elle l’a toujours fait, son droit de fonder des écoles , l’Église aide les parents à assumer leur droit naturel d’éduquer leurs enfants. Elle fait en sorte qu’ils puissent se sentir accueillis dans des lieux où l’Évangile est à la fois vécu et proposé.

art. 10

Au service de l’homme et de son éducation, l’Église manifeste qu’elle porte sur toute personne un regard d’espérance. Conformément à la mission qui lui a été confiée par le Christ, elle s’adresse à tous les hommes et à tout homme ; aussi, par choix pastoral, l’école catholique est-elle ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination.

art. 11

L’insertion de l’école catholique dans la société appelle la claire affirmation de son identité et de son appartenance ecclésiale, condition d’un dialogue authentique. Ce dialogue de l’école catholique avec la société concourt à la recherche d’une synthèse entre raison, culture et foi, à la connaissance et au partage des traditions et des héritages, à la proposition d’une vision chrétienne de l’homme et d’une éthique de la culture.

 

                                                                                        Extraits du Statut de l’Enseignement Catholique,1er juin 2013